Journée-séminaire de combinatoire

(équipe CALIN du LIPN, université Paris-Nord, Villetaneuse)

Le 13 janvier 2016 à 14h00 en B107, Julien Courtiel nous parlera de : Cordes terminales dans les diagrammes connexes de cordes

Résumé : Peut-être souvent mésestimés, les diagrammes de cordes et leur énumération apparaissent dans de nombreux domaines mathématiques : physique quantique, théorie des noeux, échantillonnage de graphes, analyse de structures informatiques, et même bio-informatique... Les travaux de cet exposé, en cours de rédaction et coréalisés avec Karen Yeats (SFU, Vancouver), se placent de le cadre de la physique quantique. En effet, les solutions à certaines équations de Dyson-Schwinger (nous n'en parlerons que très peu, soyez rassurés) peuvent être définies grâce aux diagrammes de cordes connexes munies d'un paramètre particulier : les cordes dites terminales. Nous étudierons donc quelques statistiques sur ces cordes terminales : leur nombre en moyenne, la position de la première corde terminale, etc. Nous constaterons notamment l'apparition d'une loi limite de probabilité qui, à ma connaissance, n'est pas répertoriée dans la littérature. Nous montrerons également en quoi les techniques classiques de combinatoire analytique ne peuvent s'appliquer et donnerons quelques idées sur la démarche à emprunter dans ce cas-là.


Dernière modification : Tuesday 05 January 2016 Valid HTML 4.01! Valid CSS! Contact : Cyril.Banderier at lipn.univ-paris13.fr