Journée-séminaire de combinatoire

(équipe CALIN du LIPN, université Paris-Nord, Villetaneuse)

Le 12 janvier 2021 à 14h00 en visioconférence, Irène Marcovici nous parlera de : Corrélations discrètes d’ordre 2 de certaines suites automatiques

Résumé : Une suite k-automatique est une suite qui peut être calculée par un automate fini de la manière suivante : le n-ième terme de la suite est fonction de l'état atteint par l'automate après lecture de la représentation de l'entier $n$ en base $k$. Ces suites peuvent également être obtenues à partir du point fixe d'une substitution de longueur $k$. Je montrerai qu'il existe des familles de suites automatiques qui, malgré leur description très simple, ont les mêmes corrélations d'ordre 2 qu'une suite i.i.d. de symboles choisis uniformément au hasard. Plus précisément, pour tout entier $r>0$, et pour tout couple $(i,j)$ de symboles, la proportion asymptotique d'entiers $n$ pour lesquels $(u_n,u_{n+r})=(i,j)$ est égale à $1/L^2$, où $L$ est le nombre de symboles. La preuve repose sur des ingrédients simples et se généralise à des suites multi-dimensionnelles.
Il s'agit d'un travail en collaboration avec Thomas Stoll et Pierre-Adrien Tahay.

 [Slides.pdf] [vidéo]


Dernière modification : Wednesday 12 October 2022 Valid HTML 4.01! Valid CSS! Contact pour cette page : Cyril.Banderier at lipn.univ-paris13.fr