Cartographies dialectales

De wikiRcln
Révision de 19 juillet 2016 à 20:53 par Loiseau (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Résumé

Participants

  1. Sylvain Loiseau
  2. Awa Dia
  3. David Hernandez
  4. Jorge Garcia Flores

Cahier des charges

Le projet Application cartographique en ligne pour visualiser le résultat d’enquêtes sur les langues de France (ACL-LF) (financement Délégation générale à la langue française et aux langues de France) a pour objectif d'une part de réaliser une restitution en ligne (pour les chercheurs et le grands public) des enquêtes dialectales menées dans le centre de la France dans le cadre du projet Marchois (financements DGLFLF et Labex EFL) et d'autre part de prendre une forme réutilisable pour d'autres projets de documentation dialectales.

Quatre composants sont à réaliser minimalement dans le cadre de ce financement (1), mais il faudrait d'emblée faire des choix architecturaux qui permettront des évolutions vers d'autres fonctionnalités (2) :

1 Quatre premières fonctionnalités du prototype

Les données d'entrées sont :

  1. des questionnaires lexicaux. Concrètement, les données d'entrées ont la forme d'une matrice mots * points d'enquête, ou les lignes correspondent à différents mots collectés et les colonnes aux différents points d'enquête.
  2. des fiches sociaux linguistiques pour chaque point d'enquête (différentes informations sur la variétés/villages et sur les locuteurs interrogées).

Fonctionnalités attendues :

  1. Fonctionnalité 1 : l'utilisateur sélectionne un item lexical (dans la liste des mots du questionnaire) et mettre sur chaque point d'enquête la réalisation de ce mot à cet endroit.
  2. Fonctionnalité 2 : l'utilisateur sélectionne un point d'enquête (directement sur la carte ?) pour accéder à la fiche (locuteurs, enquêteurs, questionnaire complet…) correspondante.
  3. Fonctionnalité 3 : l'utilisateur peut se créer un compte, s'enregistrer, se géolocaliser, renseigner une fiche sociolinguistique et le questionnaire.
  4. Fonctionnalité 4 : à partir de la matrice complète, des facteurs sont calculés (par exemple : à partir de distance d'édition entre chaque réalisation des items du questionnaire), et les distances entre points d'enquête dans cet espace factoriel sont rendus par des gradients de couleurs. C'est une technique dite "dialectométrique".

2 Fonctionnalités prévues

Des données plus complexes :

  1. des récits, des textes ouverts.
  2. du son et de la vidéo correspondant aux textes / mots.
  3. Plusieurs représentations, même pour les questionnaires lexicaux : transcription phonétique, transcription alphabétique...

Des fonctionnalités :

  1. pouvoir construire différents types de cartes dialectales traditionnelles
  2. pouvoir mettre des seuils pour faire disparaître les phénomènes trop rare
  3. regrouper à des échelles géographiques différentes les phénomènes (canton, communes...)