lipn

Laboratoire d'Informatique de Paris Nord

UMR 7030, Université Paris 13, 99 avenue Jean-Baptiste Clément, 93430 Villetaneuse

up13 cnrs

Historique du LIPN

Le laboratoire de recherche en informatique de Paris-Nord a été fondé en mai 1986 par Maxime Crochemore, Daniel Kayser et Gérard Plateau. Nous fêtons le 8 novembre 2016 ses trente ans d'existence. C'est un des huit laboratoires de recherche de la faculté des sciences de l'Université Paris 13 (aujourd'hui Institut Galilée). A sa création, le laboratoire se composait de trois équipes de recherche sur les thématiques suivantes : Intelligence Artificielle (responsable Daniel Kayser), Algorithmique et Combinatoire des mots (responsable Maxime Crochemore), et Optimisation Combinatoire (responsable Gérard Plateau).
Daniel Kayser, membre fondateur du LIPN, en a été aussi le premier directeur. Il occupe cette fonction de 1986 à 1991. Sous son impulsion, le LIPN devient « Jeune équipe » CNRS en 1988 et 1989. Sous la direction de Gérard Plateau (1991-1997), le laboratoire est associé au CNRS (le 1er janvier 1992) et acquiert le statut d'unité de recherche associée (URA 1507), puis en 1997, celui d'unité propre de recherche de l'enseignement supérieur (UPRES-A 7030). Sous la direction de Jacqueline Vauzeilles (1997-2004), le LIPN obtient en janvier 2001 le statut d'unité mixte de recherche (UMR 7030). Il se décompose alors en quatre équipes travaillant sur les thèmes Logique Calcul Raisonnement (LCR), Optimisation Combinatoire et Algorithmique Distribuée (OCAD), Langage Naturel et Représentation des Connaissances (RCLN), et Apprentissage Diagnostic et Agents (ADAGE).
    Sous les directions de Christophe Fouqueré (2004-2012) et Younès Bennani (directeur adjoint 2008-2012), le laboratoire se restructure en ses 5 équipes actuelles (A3 : Apprentissage Artificiel et Applications, AOC : Algorithmes et Optimisation Combinatoire, CALIN : Combinatoire, ALgorithmique et INteractions, LCR : Logique, Calcul, et Raisonnement, et RCLN : Représentation des Connaissances et Langage Naturel). Depuis 2012 le LIPN est dirigé par Laure Petrucci, et les recherches engagées dans ses différents axes se poursuivent. Le LIPN compte aujourd'hui autour de 170 membres (dont 84 chercheurs et enseignants-chercheurs, 9 ingénieurs et personnels administratifs, environ 69 doctorants et post-doctorants, ainsi que des professeurs invités et des stagiaires).

Les Directeurs

 
kayser

Daniel Kayser
Daniel Kayser (1986-1991)
     Pionnier français de l'Intelligence Artificielle et des sciences cognitives, spécialisé en représentation des connaissances pour la compréhension du langage naturel, Daniel Kayser a été Professeur à l'IUT d'Orsay de 1975 à 1984, puis Professeur à l'Université Paris Nord à dater d'octobre 1984. Membre fondateur du LIPN en 1986, il en est le premier directeur jusqu'en 1991. Il est aussi responsable de l'équipe Représentation des Connaissances et Langage Naturel de 1986 à 2002. Président de l'Association pour la Recherche Cognitive de 1992 à 1994 (il en a été l'instigateur avec Mario Borillo), directeur du Programme de Recherche Concertée "Intelligence Artificielle" de 1992 à 1995, c'est un acteur de la recherche influant et reconnu (membre d'honneur de l'Association Française d'Intelligence Artificielle en 2000, ECCAI Fellow en 2002). Il a été directeur de l'école doctorale de Galilée (1997-2001), responsable du département d'informatique de l'Institut Galilée (2002-2004), membre du conseil supérieur des universités (1986-87) et du comité national de la recherche scientifique (2003-2004), et il a assuré la présidence du comité scientifique disciplinaire n°1 de l'ANR de 2007 à 2009. Ses recherches portent sur la compréhension du langage et les méthodes de représentation des connaissances qui lui sont adaptées.

 plateau
Gérard Plateau
Gérard Plateau (1991-1997)
     Cofondateur du LIPN, Gérard Plateau est responsable jusqu'en 2002 de l'équipe Optimisation Combinatoire (1986-1989) restructurée en Algorithmique et Combinatoire en 1990 puis Optimisation Combinatoire et Algorithmique Distribuée en 1997. Sous sa direction, le laboratoire est associé au CNRS le 1er janvier 1992 avec le statut d'unité de recherche associée (URA 1507), puis en 1997, celui d'unité propre de recherche de l'enseignement supérieur (UPRES-A 7030). Il crée le DESS Génie Informatique (1989-2001) (direction collégiale avec Brigitte Biebow et Catherine Recanati), puis en 2001, une option de 3ème année de l'école d'ingénieurs Sup Galilée-Spécialité Informatique en Optimisation. Membre tour à tour des trois conseils de l'université Paris 13 (1986-2001), il est directeur adjoint de l'institut Galilée chargé de la recherche de 1998 à 2002. Au niveau national, il est membre du CSU (1982-1986) puis du CNU (1992-1995) et responsable du groupe Enseignement de la Recherche Opérationnelle de l'AFCET (1987-1997). Il a formé et accompagné de nombreux chercheurs en Optimisation en Nombres Entiers, et initié au plan international des relations fructueuses, en particulier avec le Brésil. Professeur émérite de 2009 à 2015, il est élu membre de l'Académie des sciences brésilienne en janvier 2012.

 vauzeilles
Jacqueline Vauzeilles
Jacqueline Vauzeilles (1997-2004)
     Jacqueline Vauzeilles a rejoint le LIPN en 1989, pour y fonder l’équipe Logique, Calcul, et Raisonnement, qu’elle dirigera de 1989 à 2002. Elle devient directrice du laboratoire en 1997 et le restera jusqu’en 2004. Sous sa direction, le laboratoire obtient le statut d’unité mixte de recherche en janvier 2001 (UMR 7030). Spécialiste de logique (théorie de la démonstration) et plus particulièrement de logique linéaire, elle introduit cette thématique au laboratoire, avec notamment des applications à l’informatique. Elle est à l'origine de collaborations avec l'Italie qui ont donné lieu à des recrutements au sein du laboratoire. Elle est chevalier de la légion d’honneur (2005).


 fouqueré
Christophe Fouqueré
Christophe Fouqueré (2004-2012)
     Christophe Fouqueré fait partie des tout premiers membres du LIPN. Travaillant initialement sur le traitement automatique du langage, il s'oriente ensuite vers la logique et la théorie de la programmation en rejoignant l'équipe LCR, dont il assume la responsabilité de 2002 à 2008. Elu directeur du laboratoire en 2004, il en assume seul la direction jusqu'en 2008, puis en collaboration avec Younès Bennani de 2008 à 2012. Sous son impulsion, les collaborations avec les chercheurs du LAGA et du L2TI s'intensifient et conduiront à la création en 2013 du pôle MathSTIC devenu depuis janvier 2016 Fédération de Recherche du CNRS dont il est directeur. Il est aujourd'hui porteur du projet de création d'un bâtiment dédié à la recherche, aux interfaces entre mathématiques, informatique, et traitement de l'information. Il a par ailleurs été responsable du département d'Informatique de l'Institut Galilée de 1997 à 2002, et a assumé de nombreuses responsabilités au sein de l'Université Paris 13.

bennani
Younès Bennani
Younès Bennani (2008-2012)
     Younès Bennani a rejoint le LIPN en octobre 1993, après une thèse de doctorat en informatique à l'Université Paris 11 (Orsay). Ses intérêts de recherche portent sur l’apprentissage artificiel et la science des données, domaine multidisciplinaire tant par ses fondements théoriques que ses applications. Il crée en 2001 le DESS Exploration Informatique de Données à l’Institut Galilée (restructuré depuis en master) et en assume la direction. En 2005, il restructure l’équipe A3 du LIPN qu'il dirige jusqu’en 2011, et il est nommé directeur adjoint du laboratoire en 2008, chargé des thèses et de la valorisation de la recherche. Impliqué fortement dans l'Université, il a dirigé le département informatique de l'Institut Galilée, été membre du Conseil Scientifique et est élu au Conseil d'Administration. Il est actuellement vice-président en charge de la transformation numérique à l’UP 13.

 

petrucci

Laure Petrucci
Laure Petrucci (depuis 2012)
     Laure Petrucci a rejoint le LIPN et l'équipe LCR en 2003. Ses recherches personnelles portent sur la spécification et la vérification formelles de systèmes concurrents. Après avoir dirigé le département Réseaux et Télécommunications de l'IUT de Villetaneuse de 2009 à 2011, elle a été élue directrice du laboratoire en 2012. En 2013, elle soutient la création du pôle MathSTIC fédérant des recherches transversales entre le LIPN, le LAGA et le L2TI, devenu Fédération de Recherche (FR 3734) du CNRS depuis 2016. Laure Petrucci s'est attachée à la consolidation des équipes du laboratoire par une politique de recrutement ciblée, et a cherché à valoriser les logiciels issus du laboratoire en renforçant les moyens humains et matériels. Elle est membre du Conseil Scientifique de l'Université Paris 13.

pres

w3c-xhtml